Agit-prop’ @28

La grève, toujours… Je sais mais je suis fan ! À l’occasion d’un cours de judo, nous devisons sur les grèves, forcément. Un de mes partenaires, plus opposé aux désagréments de la . . .

Continuer la lecture. . .

Année @13

Aussi symbolique que cela puisse paraître, chaque changement d’année est à la fois l’occasion de se retourner sur l’année passée tout en se projetant vers l’année à venir. Cela est . . .

Continuer la lecture. . .

Décroissance @66

Les articles et les récits personnels fleurissent sur les conséquences inattendues de la grève, par exemple ces « gens de droite » qui, forcés de faire du vélo, trouvent que, finalement, . . .

Continuer la lecture. . .

Grand homme @28

Une grande femme est célébrée pour son courage : Rosa Parks. Elle incarne la lutte pour les droits civiques et contre la ségrégation raciale. Qu’une station de métro ou un collège . . .

Continuer la lecture. . .

Pauvres chéris @11

Depuis un certain temps (que je ne sais pas évaluer), la part des « témoignages des Français » augmente dans les médias. Cela a commencé avec Le Parisiens ; puis les chaînes . . .

Continuer la lecture. . .

Écrivaine @46

Je suis en grève depuis le jeudi 5 décembre 2019. J’adore ça, être en grève ! On me rétorquera que cela ne change pas ma vie puisque . . .

Continuer la lecture. . .

Colère @14

« Agribashing », « L’image des agriculteurs se dégrade »… Depuis quelques semaines, les titres et accroches évoquant la dégradation de l’image des « agriculteurs » se multiplient. Si cette tentative de manipulation desdits « agriculteurs » est . . .

Continuer la lecture. . .

À table @58

Je rentre du judo. Il est 22 heures bien passées. Je mange debout dans le métro appuyée contre les portes côté voies. Je suis presque à la fin de mon . . .

Continuer la lecture. . .

A table @56

Billet prémonitoire (ici) ? Vengeance des papiers à fleurs ? Simple coïncidence ? Lundi 12 août, dîner estival avec Cécyle et Isabelle. Rendez-vous chez moi pour . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @29

Appeler les pompiers pour un feu dans son bâtiment moins de dix minutes après le lever, ça pique. C’est d’abord l’odeur qui m’a poussée à aller à la fenêtre. Ce sont . . .

Continuer la lecture. . .