Paris @46

J’ai trouvé dans ma boîte aux lettres une feuille libre m’invitant à rejoindre un réseau social local, avec un « code » permettant de certifier que j’habitais bien le quartier. . . .

Continuer la lecture. . .

Annonces @24

Suite à mon billet du 24 janvier dernier, j’ai mis en ligne une annonce sur Tasse de thé. Je me suis amusée à . . .

Continuer la lecture. . .

Kendo @41

La semaine précédant le Kagami Biraki du Comité de Paris de judo où j’accompagnais plusieurs camarades de club venus recevoir leur grade, je suis allée avec mes . . .

Continuer la lecture. . .

Kendo @40

Je commence à saturer de cette histoire de randoris (debout), de ces larmes qui sourdent à chaque fois que je dois désormais saisir le kimono de mon partenaire à cette fin. . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @80

« J’en ai marre d’être handicapée… » Est-ce moi qui ai prononcé cette phrase ? Il faut croire. Je peinais à me plonger dans un dossier administratif en lien avec ma déficience visuelle et c’est exactement ce que j’ai dit à Sarah, . . .

Continuer la lecture. . .

Kendo @39

Au dernier cours de judo du jeudi avant les vacances, j’étais particulièrement triste. Je peine toujours à ne pas sentir l’absence de Daniel sur le tatami, surtout . . .

Continuer la lecture. . .

Extravagance parisienne @36

Je parlais de maltraitance des compétiteurs de judo, ici. Je crains de devoir en rajouter une couche, si je peux me permettre l’expression en la circonstance. Je . . .

Continuer la lecture. . .

Vérité syndicale @23

Je reviens sur les deux compétitions de judo auxquelles Johnny m’a donné le plaisir d’assister ce mois de novembre (ici). J’étais les deux fois assez proche de . . .

Continuer la lecture. . .

Grand homme @22

Cela devait arriver. J’ai encore pleuré. Johnny s’est qualifié début novembre pour les championnats de France 2e division. Nous devions, le samedi précédent cette compétition, aller déposer . . .

Continuer la lecture. . .

Pauvres chéris ! @7

Métro, boulot, dodoJe crois bien que j’ai agressé sexuellement un homme. Mieux vaut que je me dénonce… Je voulais monter dans un wagon bondé de la 8. Un homme était dos . . .

Continuer la lecture. . .