Ailleurs @26

Via mon fil Facebook, je tombe sur un article « Paris veut accueillir le patrimoine en danger » (La Croix, 24 avril 2018). Je lis : « Début mai, au Conseil . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @84

Grâce à la persévérance de Hervé, mon passage de grade n’a pas fait l’économie de l’UV de commissaire sportif. J’évoque cette épreuve sur ma page Facebook, Continuer la lecture. . .

Adieux @34

Ce mois de mars s’achève. Les Hétéronautes pourraient dire qu’il y a eu moins de billets de ma part, surtout cette dernière semaine. Ils auraient raison. Ce mois de . . .

Continuer la lecture. . .

Gamine @20

Isabelle a récemment fait un billet sur une campagne de sensibilisation aux violences sexistes qui tombait à l’eau. En voici une autre ? Je lis . . .

Continuer la lecture. . .

Pucer @36

J’ai été très impressionnée par un documentaire diffusé sur la Chaîne parlementaire le 16 février 2018, « Mon ancêtre l’esclave » (2017). Il y est question de l’attribution de . . .

Continuer la lecture. . .

Couperet @12

J’ai été confrontée de près à deux reprises à la mise en cause d’hommes politiques pour harcèlement et violences sexuelles. Je ne connaissais pas ni ne fréquentais le premier, député de . . .

Continuer la lecture. . .

Hétéro @4

Lors d’un des exercices avec la préfecture auxquels je participe de temps en temps, la commissaire organisatrice a évoqué le scénario, un attentat. Elle utilisait l’abréviation policière de « terro ». À sa phrase « Un des terros », je suis sans aucun . . .

Continuer la lecture. . .

Différence @4

Métro, boulot, dodoDepuis quelque temps, plusieurs mois peut-être, j’ai remarqué qu’il n’est pas rare que des hommes me laissent volontiers leur place dans le métro ou le tram. Parfois, je suis . . .

Continuer la lecture. . .

Vérité syndicale @23

Je reviens sur les deux compétitions de judo auxquelles Johnny m’a donné le plaisir d’assister ce mois de novembre (ici). J’étais les deux fois assez proche de . . .

Continuer la lecture. . .

Individu @9

J’ai déjà évoqué dans plusieurs billets ce trait propre à la domination masculine qui consiste à infantiliser les femmes en les nommant plus volontiers par leur prénom que par leur nom de famille (ici, Continuer la lecture. . .