Gamine @30

Il n’est pas un scoop que la presse peine à reconnaître les féminicides comme des crimes à part entière. La page Facebook « Féminicides par compagnons ou ex » . . .

Continuer la lecture. . .

Pauvres enfants @34

En balade dans les rues d’Avignon, je passe devant une terrasse de café sans remarquer plus que ça deux très jeunes gens attablés. Dix mètres plus loin, j’entends. — . . .

Continuer la lecture. . .

Élections @32

Dimanche dernier, j’ai passé ma journée en tant qu’assesseur titulaire à mon bureau de vote. Je précise que mon bureau est en plein centre du futur ex-3e arrondissement de Paris, . . .

Continuer la lecture. . .

Little Miss Sunshine @7

Dimanche 8 mars 2020, marche lors de la Journée internationale des droits des femmes, boulevard des Filles du Calvaire à Paris. Beaucoup de monde malgré la pluie et belle ambiance militante. Le combat continue.

 

Gamine @ 29

Je regarde un peu les applications de mon téléphone et farfouille à la découverte dans Santé, appli de l’iPhone. Il y a des conseils et des possibilités de mesures. . . .

Continuer la lecture. . .

M’sieur, M’dame @16

Je suis au rayon vrac d’un supermarché. J’ai de la chance, ce que je cherche est à hauteur d’yeux. Je m’applique à verser un peu de maïs à pop corn dans . . .

Continuer la lecture. . .

Métro @26

Métro, boulot, dodoEn janvier, en période de grève déjà bien avancée, j’ai eu à prendre la ligne 1, automatisée. J’étais debout là où il y a des soufflets, à côté des . . .

Continuer la lecture. . .

Incyclicité @33

Je rentre (à pied) un soir autour de 22 heures. Il y a très peu de circulation. Je remontre une longue rue à une voie entrecoupée de nombreuses petites transversales utilisées . . .

Continuer la lecture. . .

Gamine @ 28

On va s'aimer un peu beaucoupJe regarde une série française sur le site de multidiffusions de France Télévisions dont le titre est On va s’aimer un peu beaucoup. Elle met en scène un cabinet d’avocates dont on suit les . . .

Continuer la lecture. . .

Gamine @ 27

C'est Petit sapin !Je suis dans un grand magasin du Marais parisien. C’est un lieu où l’on croise beaucoup de garçons sensibles. J’y vais pour regarder les parkas et . . .

Continuer la lecture. . .