Credo @15

Après la forte émotion du début de semaine (ici), l’heure est venue de nous recentrer sur l’essentiel. Et cela est soudainement possible grâce au . . .

Continuer la lecture. . .

Kendo @47

L’année dernière, dans les cours des 4-6 ans, il y avait une petite fille, C., qui m’avait fait douter de la possibilité d’enseigner le judo à . . .

Continuer la lecture. . .

Va chez l’gyncéo @36

— Caddie, mais qu’est’a ? T’as l’air vach’ment excité ! — Je vais être papa ! — P*aaaaaaa*p*aaaaaaa* ! — Daddyyyyy ? — Eh, rigole pas av’ça Caddie, c’est sérieux. Et c’est pas . . .

Continuer la lecture. . .

Extravagance parisienne @50

J’ai une bonne blague de 1er avril. C’est l’histoire d’un dentiste qui reçoit une patiente avec une dent cassée. Il fait une radio puis . . .

Continuer la lecture. . .

Grand homme @26

Une nouvelle fois, une bibliothèque municipale m’a permis de découvrir avec bonheur un livre. J’ai un tel désir était posé sur un présentoir. La couverture m’a attiré . . .

Continuer la lecture. . .

Bigleuse @100

Il me fallait un sujet de poids pour ce premier billet numéroté « 100 » en Hétéronomie, catégorie « Bigleuse », comme quoi la chose m’occupe beaucoup. J’y ai consacré . . .

Continuer la lecture. . .

Adieux @38

En passant à la bibliothèque, je suis tombée sur un livre consacré à l’affaire Grégory. J’avais déjà évoqué en Hétéronomie mon intérêt pour ce fait divers qui a marqué ma jeunesse. En lisant cet ouvrage, . . .

Continuer la lecture. . .

Grand homme @25

Frédéric évoquait récemment la colère ressentie à l’exploitation du malheur pour susciter, aviver, entretenir des émotions lors de l’incendie de la rue Erlanger. Je suis bien d’accord avec lui. Toutefois, les émotions me prennent aussi en . . .

Continuer la lecture. . .

Manque @10

J’ai offert à Isabelle Platon et son ornithorynque entrent dans un bar… La philosophie expliquée par les blagues (sans blague ?) de Thomas Cathcart et Daniel Klein (Seuil). Nous étions au . . .

Continuer la lecture. . .

Hoax @11

Ma cousine « complotiste » est venue passer Noël avec nous. Ma cousine a été l’héroïne de mon enfance. Après de glauques histoires de famille, nous nous sommes perdus de . . .

Continuer la lecture. . .