Aïe ! @23

Une de mes voisines, en situation financière très précaire suite à une dette de loyer, est venue me voir pour que je fasse un courrier pour débloquer son dossier de surendettement . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @22

Munie de nouvelles chaussures de randonnée et d’une envie de marcher en forêt, ainsi que d’une carte IGN, j’ai pris le chemin de Rambouillet et d’un itinéraire proposé par l’office du . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @21

Pendant les vacances, je n’ai pas fait que travailler mes examens, ouf ! J’ai aussi pris des vraies vacances. Je suis partie trois jours en baie de Somme. . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @20

Codes civilsLa première semaine d’examens du master 1 a été intense. Il y avait deux oraux et quatre écrits répartis sur quatre jours. Au bout de la . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @19

Lors de mon dernier don de plaquettes, pour la première fois, j’ai eu un malaise. Cela m’était déjà arrivé pour un don du sang, il y a longtemps. Deux circonstances, qui reviennent à une même . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @18

Très rapidement, à mon message via Twitter à « Paris j’écoute », j’ai reçu une réponse. Je vous la livre telle que : « En effet, pouvez-vous nous dire quand cela vous est . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @17

Plusieurs bibliothèques municipales sont équipées de bornes de retrait et de retour de livres. On scanne le code-barres de l’ouvrage et on le dépose dans un bac. Pour une fois, je . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @16

L'est pas beau mon pouce ?Petit 6, mon téléphone, a une aide à la rédaction des messages et propose donc des choix lorsque l’on tape les premières lettres d’un mot. Pour . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @15

Malmö gareComment deux Françaises peuvent-elles se faire remarquer en arrivant à l’étranger ? En parfumant l’atmosphère au bordeaux. À peine installée dans le train ralliant Copenhague à Malmö, je positionne la valise . . .

Continuer la lecture. . .

Aïe ! @14

Grand-PalaisArrivant avec des collègues au vestiaire du Grand Palais, nous tombons sur une crise. D’après ce que l’on peut comprendre, des manteaux ont été égarés. Deux femmes sont particulièrement excédées après vingt minutes d’attente. Il y a une . . .

Continuer la lecture. . .