Extravagance parisienne @72

Copie d'écran du return mail m'indiquant que je n'ai plus accès à mon adresse.Certains titres du blogue ont leur histoire ; « Extravagance parisienne » en fait partie. Je croyais en avoir fini avec ce responsable associatif, considérant que je n’étais pas allée à son émission et n’avais par répondu à son mail. La contemption la plus imbécile est malheureusement collante, à un point que je n’imaginais pas…
Depuis quatre semaines, mon adresse mail cy@cyjung.com est bloquée en émission par Gmail qui m’indique que je n’ai pas l’autorisation d’utiliser cette adresse où je centralise mes boîtes (pas par conviction, juste parce que c’est ce qu’il y a de plus lisible pour moi … si vous avez une autre option ?) J’ai bien sûr vérifié ma configuration smtp, fait de nombreux tests notamment en changeant d’adresse IP, demandé à l’hébergeur de mon site de vérifier de son côté… Rien à faire, les mails ne partent pas depuis Gmail alors qu’ils fonctionnent en webmail ou depuis une appli de messagerie.
À l’occasion de ces tests, j’ai remarqué qu’un mail envoyé via une appli de messagerie apparaissait sur ma tablette comme envoyé par quelqu’un d’autre que moi ; en l’espèce le malotru qui confond la déficience visuelle avec une extravagance parisienne ! Cette manière de se réinviter dans ma messagerie était assez déconcertante. J’ai cherché pourquoi et fini par trouver que le répertoire associé à l’appli de messagerie de la tablette considère mon adresse pro comme adresse pro d’une dizaine de fiches, dont celle susdésignée. Un signe de la bêtise organisée ?
On a désenvoûté tout ça avec Petit Koala en faisant un peu de ménage et conclut que Gmail considère sans doute mon adresse pro comme un spam, aussi parce que l’appli répertoire lui fait prendre des vessies pour des lanternes. Reste à savoir comment je vais pouvoir la réutiliser hors appli de messagerie. Suspens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.