À table ! @66

J’ai récupéré dans un magasin bio un panier très riche en protéines animales : saumon, hareng, yaourts, œufs, viande de bœuf hachée… Cela me fait toujours bizarre car j’associe le bio au végétarisme ; c’est sans doute idiot mais… Idiot ?
Quand j’étais petite, maman fréquentait une association qui achetait du bio en quantité et le revendait à ses adhérents ; c’était l’occasion de manger des farines, des céréales, des légumineuses, des graines, des préparations (pâté végétal, galette, crèmes végétales, etc.) que l’on ne trouvait que là. C’est toujours ce que j’achète chez les bios, ce que l’on ne trouve pas ailleurs. Cela participe certainement à mon association bio équivaut végétarien.
Par ailleurs, si l’on considère que manger bio, c’est manger en préservant les ressources, sachant ce qu’il faut d’eau et de fourrage pour produire un kilo de viande, ce me semble assez logique d’y associer du végétal plutôt que de l’animal. Mais bon, je peux comprendre que quelqu’un de flexivore (ce que je suis) qui mange majoritairement bio (ce qui n’est pas mon cas) ait envie de protéines animales bio. De là à cautionner un double emballage plastique (un sac extérieur plus une barquette sous vide) avec un mode de conservation « longue durée » du steak haché ?
Là, franchement, c’est un grand écart à s’exploser les adducteurs ! Non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.