À table ! @62

En plus de permettre quelques économies et sauver des invendus, le confinement a donné un autre sens aux paniers de Too good too go : varier mon alimentation. Aussi bizarre que cela puisse paraître à celles et ceux qui connaissent mon goût pour la cuisine, je dois bien avouer que manger chez moi à tous les repas me lasse un peu. Je suis donc partie en quête de paniers de supermarché, espérant y récupérer un peu de trop gras trop salé trop sucré qui me change de ma diététique épicée.
Je dois bien avouer que je suis déçue. J’ignore si c’est un effet du confinement mais les deux paniers récupérés me semblent en deçà du prix annoncé, en plus de manquer cruellement de variété : quand je paie 4 euros, la « valeur réelle » est censée être de 12 euros. Les deux fois, les produits (cinq pour chaque panier) étaient pour la plupart indiqués soldés -30 % ou -35 % car en fin de date (dernier jour) ; il me semble donc que c’est ce montant que je dois prendre en compte puisque j’aurais pu, comme n’importe quel client de ces enseignes, les acheter à ce prix.
Pour le panier « jambon et pâte », le jambon était à -30 % (on ne voit pas les étiquettes sur la photo), soit 2 euros. Le prix des pâtes (en ligne) est de 1,38 euro. Le total est donc de 11,38 euros et non 12 euros annoncés. Si je prends le prix réel du jambon, 2,60 euros, j’arrive à 13,78 euros. Quant au manque de variété, TGTG le justifie sur le principe de l’invendu. Mais si je récupère un panier avec vingt tranches de jambon dernier jour, même en en mangeant à tous les repas, je vais avoir du mal à ne pas jeter. Heureusement, j’ai des voisins avec qui partager et un congélateur…
Pour le second panier, avec tout en fin de date (dernier jour), je fais cette fois une cure de salade de riz au thon (pas terrible), à manger en 24 heures ! Cela vaut, prix réel, 1,99 euro. Pour le reste, des prix soldés : 2,50 pour la viande, 1,35 euro pour les blinis (mais comment peut-on acheter de simples crêpes à ce prix ?) et 1,54 euro pour l’houmous. Je suis là à 9,37 euros, toujours loin des 12 euros. Et à « prix réel », qui ne tiendrait donc pas compte du fait que j’achète sans savoir quoi au risque de ne pas aimer des produits en fin de date, 3,84 + 2,05 + 2,16 +1,99 +1,99 = 12,03 euros. Ouf !
J’ai le même souci avec les paniers de légumes, ce d’autant que les commerçants qui les proposent ont des prix qui sont fort loin de ceux que j’accepte de payer. C’est donc bien difficile d’évaluer la valeur des paniers, entre ce que j’accepterais de payer pour des produits identiques, les prix du commerçant, et leur valeur quand ils sont à consommer dans les 24 heures sans avoir le choix. L’application argue toujours de mon héroïsme à sauver des invendus. Certes. Mais quid de mon héroïsme à bien manger avec un minima social ? Parfois, j’aimerais que l’argument soit entendu par l’appli. Ce billet y aidera-t-il ?

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>