Bonheur @41

Depuis la fin de mes études et les résultats du concours pour la grande école, j’ai arrêté de travailler sur des projets intellectuels dans mon temps libre. D’abord, j’ai eu besoin de dormir et me reposer. J’avais besoin de temps seule, tranquille, à mon rythme, chez moi pour me poser. J’ai lu d’autres textes sans être dans une perspective « utile ». J’ai aussi beaucoup dormi. Je considère aujourd’hui que le sommeil est un élément essentiel de ma vie pour me sentir bien.
Des mois après, j’ai besoin encore de temps ainsi seule, à mon rythme. Cela me fait un bien fou. Nombre de livres et de revues à lire sont encore en piles à m’attendre. Après des mois d’hésitations et des tentatives pour trouver un autre appartement, dans un autre quartier, j’ai tranché et décidé de mener des travaux chez moi, jusqu’ici repoussés dans l’idée d’éventuellement changer de lieu.
Me voici donc lancée dans des réflexions. Je retrouve ainsi un domaine qui me réussissait plutôt bien au collège : le dessin technique. Et voilà de nouveaux dossiers constitués avec des relevés, des plans, des idées, des devis pour réinvestir mon appartement, autant matériellement qu’affectivement. De nouveaux projets pour plus encore me sentir bien chez moi. Rien que d’y travailler est déjà motivant.

4 réflexions sur « Bonheur @41 »

  1. vincent

    Vous pensez à la DAO ?
    Je ne connais pas tous les logiciels qui existent dans ce domaine. Et certains sont spécialisés dans l’architecture d’intérieure. (Perso, je les utilise de façon détournée pour l’électricité).
    Leur prise en main peut être rébarbative, surtout au départ.
    Mais ensuite, toute les modifications deviennent plus faciles.
    Cela étant dit, l’édition sur papier n’est pas des plus simples… surtout si on veut un truc à l’échelle et en grand format.
    Et puis une autre chose est vraie : pour positionner des objets mobiles (enfin, des meubles), rien de mieux que de les découper au format.
    Quoi qu’il en soit, dans l’hypothèse où la solution logicielle vous intéresse, et que vous n’en utilisez pas déjà, je peux vous proposer une ou deux pistes 🙂

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      C’est très gentil Vincent. En fait, je n’ai pas besoin de passer par le numérique pour la salle de bains, car la pièce est assez simple à dessiner, avec mes petits cartons de meubles et d’électroménager que je déplace pour voir le meilleur agencement. Il n’y a pas tellement d’options en fait 🙂
      Concernant la cuisine, j’ai fait appel à un cuisiniste. De fait, j’ai vu la conception en direct sur le logiciel. C’est vrai que c’est impressionnant. Je suis arrivée avec le dessin en illustration de ce billet. L’employé a tout de suite pensé à une option que je n’avais pas du tout envisagée et qui me convient très bien. Le métreur est passé tout à l’heure. Ça avance…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.