Extravagance parisienne @55

Depuis quelques semaines, je remplace le représentant bénévole du médiateur de la Ville de Paris dans un lieu un peu reculé du 15e arrondissement. Le métro le plus proche est à dix bonnes minutes à pied et il faut emprunter des petites rues pour arriver à destination. Une fois là, il faut sonner, trouver l’entrée… L’accès est donc difficile si l’on n’utilise pas le GPS de son téléphone ou si l’on n’a pas regardé un plan avant.
Le défilé des personnes est continuel, entre celles qui viennent prendre un rendez-vous, poser une simple question, ou se présenter au rendez-vous pris : il y a de nombreuses permanences associatives et institutionnelles. Mon bureau est à portée d’oreille de l’accueil. Je laisse la porte ouverte quand j’attends les personnes qui ont pris rendez-vous. Je remarque que les personnes qui arrivent en retard arguent systématiquement de la localisation de l’endroit.
« J’ai eu du mal à vous trouver » ; « Vous êtes loin de tout. » ; « J’ai couru, je me suis perdue. » C’est sans doute vrai, pour la plupart, mais je m’interroge sur ce que ces personnes diraient si l’endroit était plus facilement accessible ; métro en panne ; bus bloqué par une benne à ordures ; que sais-je ? Je remarque en effet que d’autres sont plutôt en avance, ce qui est une autre stratégie. C’est celle que j’utilise ; je suis bigleuse, je sais d’emblée que j’aurai forcément du mal à trouver.
Mais, en fin de compte, est-ce finalement la raison des avances et des retards ? Il y a les impondérables, bien sûr ; mais aussi les manières d’être au temps et aux autres. Quand j’étais petite, maman calculait toujours un temps de trajet en voiture en ajoutant le temps nécessaire pour parer une crevaison. Je connais d’autres personnes qui, dans un déplacement court, partent à l’heure où elles devraient arriver. Je les attends vingt minutes. Pas plus.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>