Gamine @ 29

Je regarde un peu les applications de mon téléphone et farfouille à la découverte dans Santé, appli de l’iPhone. Il y a des conseils et des possibilités de mesures. Dans les nombreux items, l’un est « Activité sexuelle » avec des applis suggérées.
On me propose :
– Clue – Calendrier des règles
– Cycles – Suivi des règles
– Flo : Suivi Règles & Ovulation
– Period Tracker – Eve
Me voilà réduite à la dimension procréative de ma sexualité. Que vais-je devenir quand je serai ménopausée ? L’activité sexuelle n’est pas déterminée par le cycle menstruel, mais peut-être que les concepteurs ne le savent pas. Est-ce que ce sont que des hommes ou y avait-il des femmes qui ont effectué ce choix ? Quels préjugés se glissent derrière cette catégorisation ? De fait, elle impose cette catégorisation aussi. En offrant des possibilités pré-construites, elle formate l’utilisation de l’application donc conduit à des biais quant à la manière de penser la relation entre sexualité et règles.
Cela me fait penser à un article que m’a montré récemment Cécyle. L’auteure, une chercheuse, affirme que la ménopause renvoie à une construction globale de la femme comme déterminée dans ses périodes de procréation. Les arguments historiques sont intéressants (naissance du mot ménopause), mais qu’en conclure ? C’est un autre débat que Cécyle voudra peut-être lancer.
J’ai eu ces choix, car j’ai indiqué que je suis une femme. Est-ce qu’un homme pourrait me dire ce qu’il a comme choix d’app ? Celles de bilans de mesures de la fertilité ou de don de sperme ?
Plus globalement, l’appli justifie de proposer l’activité sexuelle, car elle « a une influence sur notre santé physique et émotionnelle ». En l’occurrence pour le cycle menstruel, c’est plutôt les hormones qui jouent. Et vont-ils proposer de compter son nombre de « coups », leur effet sur l’émotionnel (« Trop bonne, top ! ») ? Ce serait l’aboutissement logique d’une société patriarcale où des individus sont au service sexuel d’autres, les femmes utiles pour « l’hygiène » et la satisfaction des besoins « physiques et émotionnels », quand ce n’est pas pour procréer.
Misère.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>