Apéro @17

Ah, un cola !Novembre est le mois sans tabac ; janvier cherche à devenir le mois sans alcool en dépit de l’absence de soutien du ministère de la Santé. Cela viendra sans doute un jour ; en attendant, l’alcool tue en gardant une image très positive. J’ignore si ce « mois sans » a permis à certains de modérer leur consommation, ou simplement de se rendre compte qu’ils consomment beaucoup (trop) mais j’ai vu passer beaucoup de reportages et de témoignages sur la difficulté de ne pas boire en société.
L’essentiel était centré sur les jeunes, considérés comme plus vulnérables que les vieux, plus sensibles à l’alcool comme outil de socialisation. Je sais combien pourtant, à tout âge, il est difficile de ne pas boire d’alcool pour l’éprouver régulièrement. Je sais me défendre, ça va ; mais il faut à chaque fois se justifier et essuyer quelques quolibets. C’est lassant. Et je constate que les résistants sont rares.
Exemple. Mi-décembre, je suis allée boire un verre dans mon bar préféré. En rentrant, j’ai fait le microbillet Twitter suivant :

Le bar était plein. J’ai observé les allées et venues des commandes. En une heure, j’ai vu passer deux sodas, en plus du mien. Mes voisines de table, par exemple, ont bu deux pintes chacune le temps que je boive mon soda. Je ne suis pas près d’embrasser une fille dans un bar !

Et ailleurs ? Ce n’est pas gagné non plus !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>