M’sieur, M’dame @16

Je suis au rayon vrac d’un supermarché. J’ai de la chance, ce que je cherche est à hauteur d’yeux. Je m’applique à verser un peu de maïs à pop corn dans un sac en papier. J’entends un homme derrière moi qui m’interpelle.
— Ah ! c’est bon pour la prostate les graines de courge.
Je me tourne à demi. Il doit avoir dans les 70 ans. Il attend ma réponse.
— Je n’ai pas de prostate.
Il doit faire partie de cette moult gent qui associe ma coupe de cheveux au genre masculin. Il ne se démonte pas.
— Mais, pour votre mari.
— Je n’ai pas de mari.
— Bah ! vous pouvez en acheter un. C’est pratique un mari. Ça fait des travaux.
— Je n’ai pas besoin de mari pour faire des travaux ; j’ai une perceuse.
Il repart sans dire au revoir. Je ne peux pas vous dire sa tête. Croyez bien que je le regrette.

2 réflexions sur « M’sieur, M’dame @16 »

    1. Cécyle Auteur de l’article

      Je me servais de pop corn mais comme il est passé dans mon dos, il n’en savais rien. Sa prostate étit bien le sujet !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.