Entendu @33

A l’occasion d’un sujet sur les déserts médicaux en France, différentes propositions de solutions sont énumérées. La première d’entre elles est l’instauration d’une obligation pour les médecins de s’installer dans les déserts médicaux pour une durée déterminée. En commentaire de cette proposition, la journaliste précise : « Les principaux concernés sont opposés à cette mesure ». J’attends une fraction de seconde les arguments de ces « principaux concernés » ne comprenant pas très bien pourquoi ils seraient opposés à cette mesure mais je comprends que par « principaux concernés » la journaliste entend « les médecins ».
Désolé mais de mon point de vue et en matière de santé publique, les premiers concernés sont les populations de ces déserts médicaux, pas les médecins.
Bises à Hippocrate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.