Hétéronomie @29

Philosophie magazine interroge, dans son numéro de mai 2018, la philosophe Antoinette Rouvroy sur l’expérimentation d’un système de notation social en Chine. L’accroche de l’entretien indique « Le projet chinois relève bien d’une forme de « gouvernementalité algorithmique. »
« Doit-on craindre de voir ce genre d’évaluation s’étendre à nos démocraties ? »
Extrait :
« La dissipation d’un monde commun préexistant aux existences individuelles se fait sentir, en Chine, à travers la dislocation des liens et des rites qui en assuraient la persistance et, en Occident, à travers le discrédit du droit et des institutions, et le rejet de toute hétéronomie. De part et d’autre, le crédit scoring [notation sociale] est appelé à la rescousse pour conjurer le sentiment d’incertitude radicale généré par cette dislocation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.