Archives quotidiennes :

Peur @14

Danielle a reçu un courrier de Enedis très alarmant, indiquant que son disjoncteur était dangereux et qu’il convenait d’en changer. Bien sûr, il y a des « peut-être » et des conditionnels mais un encadré « Attention ! » assorti du panneau routier ad hoc a de quoi inquiéter. Elle m’en parle. Au vu du courrier, je pense sitôt à une arnaque, ne serait-ce que parce que je suis convaincue que le disjoncteur est un équipement qui appartient à notre bailleur et non au réseau d’électricité.
Je commence par une recherche sur le Net (sans utiliser le lien indiqué dans le courrier). L’information semble bien venir d’Enedis. Je contacte ensuite mon gardien qui me confirme que Enedis est propriétaire du compteur, que beaucoup de locataires reçoivent ce courrier, qu’il n’y a aucun péril et qu’il n’est pas obligatoire d’en tenir compte. Je transmets à Danielle qui reçoit quelques jours plus tard le même courrier en recommandé, à l’instar de ses voisins, et plusieurs textos. Je m’interroge : cela n’aurait-il pas un lien avec l’installation annoncée au printemps de compteurs Linky qui ne seraient pas compatibles avec nos vieux disjoncteurs ?
Je conseille alors à Danielle d’appeler le numéro indiqué. On lui dit très vite qu’elle ne risque rien et qu’aucun changement de disjoncteur n’est nécessaire dans son logement. Bigre. Pourquoi alors tant d’insistance de la part d’Enedis : un courrier anxiogène, un second en recommandé, des textos… Quelle étrange manière de faire peur aux vieilles dames à grands frais (que l’on paie dans nos abonnements, bien sûr) ! Mais pourquoi ? Toutes vos suggestions sont les bienvenues.