Extravagance parisienne @55

Je vais chez le kiné une fois par semaine pour contenir les conséquences musculo-squelettiques de mon nystagmus. J’y vais le plus souvent avec Caddie afin d’enchaîner avec les commissions. Depuis un bon moment déjà, Caddie grince de la roulette. À l’instar de mon genou, un peu d’arthrose, pensé-je. On en a souvent blagué avec le kiné, sans plus.
Ces derniers temps, je profite du temps d’attente pour faire un peu de vélo dans l’espoir de muscler autrement mes quadriceps, en souffrance permanente toujours à cause de ma posture de bigleuse. Le vélo est dans une « salle commune », avec d’autres appareils et des tables de kiné (ils sont trois dans le cabinet).
Souvent, à mon heure du vendredi, une kiné y soigne une patiente en fauteuil. À mon arrivée, elle s’inquiète des grincements de Caddie. Je la rassure.
— Il a sa séance avec monsieur M ; moi je viens juste faire du vélo.
On rigole.
Mon heure vient. À peine suis-je entrée dans la salle de monsieur M qu’il s’empare de Caddie, l’allonge au sol sur une feuille de papier de table de kiné et sort une bombe de dégrippant !
— J’ai bien senti que vous m’aviez mis au défi…
Je suis autant gênée qu’hilare. Lui aussi se marre. Caddie se tient à carreau et se retrouve deux minutes plus tard debout sur ses roulettes rutilantes. Il a bien sûr réclamé de payer sa séance et depuis… depuis… ses copaiiines Poussette de marché du quartier réclament son secret de rajeunissement. Il ne dira rien, bien sûr. Un kiné pareil, il se le garde pour lui !

Note. Une telle histoire, si je l’avais casée dans un roman, on m’aurait dit que ce ne pouvait être que fiction. Mais la vie est tellement plus créative que la fiction.

1 commentaire pour Extravagance parisienne @55

  • vincent

    🙂 C’est effectivement une bien belle histoire 🙂
    Merci pour le partage.

    J’espère que le grincement ne vous manquera pas trop 🙂

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>