Intox @10

Sur la table d’un restaurant, je vois Le Parisien et sa une « Tabac – Mais qui a encore envie de fumer ? » Le journal fait un lien direct entre le prix du paquet de cigarettes et la baisse du nombre de fumeurs. Certes, il y a un lien, mais cette une semble résumer la question qu’à « l’envie ». Comme les personnes en surpoids seraient « juste » incapables de ne pas céder à leur envie de sucre, les fumeurs payeraient le prix de leur plaisir d’assouvir une envie. Quid de la dépendance ? Quid des mécanismes de l’addiction ?
Dans la première double page, il y a un comparatif entre ceux qui fument le plus et ceux qui fument le moins : surtout des hommes, surtout des personnes parmi les moins diplômées, etc. Le journal effleure les différences de contextes sociaux sans mettre en question véritablement l’enjeu dans ses aspects sociaux pour le réduire à sa dimension individuelle.
C’est vrai que chacun est le premier maillon de sa responsabilité vis-à-vis de lui-même et des autres, mais le poids constant de ce renvoi à des affects a toujours comme limite de ne pas remettre en question d’autres sujets (les thématiques comme les acteurs). Les gentils aiment leur planète et agissent pour elle, les médiocres se vautrent dans leurs pulsions.
Cette une me renvoie à une discussion, la veille de cette édition, avec une amie. Son sevrage tabagique a été particulièrement difficile tant la nicotine peut être addictive, en soi et selon le terrain différent d’un individu à l’autre. Les effets physiologiques de cet arrêt du tabac ont été particulièrement pénibles et c’est un effort de grande ampleur qui lui a permis de passer le cap de lutter contre l’envie de fumer, au fond pour ne pas souffrir.
La question pourrait être « Tabac – Mais qui a encore envie de donner à fumer ? »

1 commentaire pour Intox @10

  • vincent

    C’est vrai que c’est plus ça, la bonne question.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>