Bonheur @40

Alors que j’avais juré ne plus m’y laisser reprendre, je cède finalement aux milliers de courriers reçus me pressant de mettre fin à l’insoutenable suspense : y a-t-il des fraises en novembre ?
Et bien à cette haletante question, je réponds promptement, sans hésitation, brièvement et surtout sans faire d’interminables tergiversations pour entretenir une pseudo tension qui serait parfaitement inappropriée au regard de la nature de la demande et plus encore au regard de l’état fébrile dans lequel se tiennent les milliers d’internautes voulant enfin savoir. Alors oui je réponds à la question : oui, il y a des fraises en novembre. Trois pour être précis.

Fraisier en novembre

 

Fraisier en novembre

Fraisier en novembre

8 commentaires pour Bonheur @40

  • Cécyle

    Magnifique !
    Chez moi, c’est le piment végétarien qui ne lâche rien. Je vois cinq petits fruits en formation. Mais j’en ai peut-être raté !

    • Frédéric

      Cécyle, je suis certain que l’on peut trouver une recette aux fraises et au piment 😉

      • Cécyle

        Ce ne sont pas des piments qui piquent.

        • vincent

          C’est à tester, alors 🙂
          J’aime que le piment pique. Et piquent fort, bien que je ne pense pas arriver à la cheville des dégustateur de piquant force antillais ou rococo (ou pire encore).
          Enfin, je devrais parler au passer. Au présent, ce ne serait plus la degustation qui serait problématique, mais l’étape suivante.
          Cela étant dit, je pense qu’à partir d’une certaine dose de piquant, le gout ne sort plus plus vraiment (on souffre, on crache du feu, on deviens fou… on goute plus lol).
          Celui semble être particulièrement gouteux 🙂

  • vincent

    Pour une réponse franche et directe, il est à noter que, et je le précise bien qu’il me parait que cela soit d’une évidence même, mais après tout, ne dit-on pas que cela va sans dire, mais que cela va encore mieux en le disant, aussi dans l’idée même de respecter ce vieux proverbe qui gagnerait à être plus connu encore, et surtout, bien plus appliqué, de façon à réduire les incompréhensions de part le monde qui conduisent bien trop souvent à d’horribles malheurs : je trouve que votre directe est un peu alambiqué 🙂

    Cécyle : le piment végétarien, c’est en opposition à quel piment qui ne l’est pas ? 🙂

    • Cécyle

      C’est le nom d’un piment qui n’est pas piquant mais très odorant. De ce que je sais, il tient son nom dans la Caraïbe d’une disette durant laquelle il servait à donner du goût à la place de la viande dans les plats de légumes.

    • Frédéric

      Alambiqué Vincent ? Le chemin est parfois plus important que là où il mène. Et les plus longs sont toujours trop courts à qui ne veut pas arriver à destination 🙂

      • vincent

        Je suis d’accord Frédéric : c’est le chemin le plus important 🙂
        (Il y a une citation célèbre à ce sujet, mais je ne sais plus à qui elle est attribuée. Pour autant, j’y adhère.
        Je suis aussi on ne peut plus d’accord avec la seconde partie de la réponse, au figuré comme au strict. Pour appuyer le second point, je vais bientot devoir faire une voyage à l’étranger, et c’est déjà pour trop tôt 🙂

        Accessoirement, bien que le lien soit légé, cela me rappel une chanson en mémoire, je l’entends déjà :
        « On prend tous la ligne droite
        C’est plus court, oh oui c’est plus court
        On ne voit pas qu’elle est étroite
        Qu’il y’a a plus de place pour l’amour »

        Cela me parait tellement pertinent.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>