Décroissance @64

Qu’il est agréable qu’il fasse beau ! Le soleil brille, les oiseaux gazouillent, et la planète se meurt. J’exagère, bien sûr, ce n’est pas pour tout de suite, mais pour 2100, un tout petit degré si l’on s’active dès maintenant, jusqu’à sept degrés si l’on ne fait rien.
Les Hétéronautes savent combien je m’active mais je me sens si impuissante face à l’ampleur de la tâche. J’ai donc pensé que je pourrais contribuer un peu plus en mettant au point une danse de la pluie. Maman m’indique que « égorger des pigeons avec les dents » est très efficace… Je ne le sens pas trop, je préfère les assommer, c’est moins gore.
Et puis, j’essaie d’être moins spéciste.
En y réfléchissant bien, je me dis que, finalement, la meilleure danse de la pluie qui soit, c’est moins de consommation, moins de plastique, moins de viande, moins d’énergie fossile, plus de biens durables… Serait-ce à dire que je danse toute la journée ? Je vous y invite ; c’est absolument réjouissant !

6 commentaires pour Décroissance @64

  • vincent

    Oh ! ….
    … mais pourquoi diable voudriez-vous être moins spéciste ?

    🙂
    >:-]

    • Cécyle

      Mais pour sauver la planète ! 😉

      • vincent

        Ah, ah… ne peut-on être spéciste, et tout de même penser que de préserver la nature, notre environnement, notre espace de vie, notre écosystème, tenter de préserver flore et faune et de leur vouloir du bien, est moral, et aussi bénéfique pour notre santé, notre bien-être, notre espèce, globalement ?
        Et donc, sauver la planète ?
        Bien que là encore, il s’agisse plutôt de sauver notre environnement, et donc, notre espèce à nouveau.
        Si l’humain devait disparaitre de par ses propres bêtises en détruisant l’environnement, et en emportant avec lui de nombreuses espèces (qui effectivement, ne le méritaient pas), notre belle planète elle-même ne s’en portera pas moins bien. Et la vie ici qui aura disparu, laissera promptement la place à d’autres, voire à de nouvelles espèces.
        Les extinctions de masses qui ont précédé (et il se pourrait bien qu’on se trouve dans la dernière en date, ayant nous-même pour cause), ont toujours été suivies par l’explosion évolutives.
        Et si on ne finit pas en irradiant toute la planète, y a pas lieu de penser que cela n’arrivera pas (sauf si c’est quand le soleil sera devenu l’ennemi de la vie lui-même).

        • Cécyle

          Si je vous comprends bien, vous considérez que sauver la planète est une démarche spéciste ? Ça me va bien 😉

          • vincent

            Disons, que je considère que les deux ne sont ni incompatible ni antagoniste.
            Non ?

          • Cécyle

            Ma réflexion sur le sujet n’est pas très avancée mais plutôt oui.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>