À table ! @57

Il n’y a pas si longtemps, le supermarché phare du quartier donnait ses invendus au Marché solidaire. La direction a changé. Maintenant, ils mettent les fins de DLC en vrac peu ragoûtant dans un frigo horizontal et font des paniers Too good to go. Ce sont essentiellement des produits laitiers et de la viande, bradés à 24 heures avant la DLC. J’y jette toujours un œil. Ce sont rarement des produits que je consomme mais, pour cette fois, je vois une part de tomme de montagne bio à 1 euro. Je regarde le prix original, 5,63 euros, et manque de m’étrangler. Caddie embarque la part de tomme pendant que je reprends mes esprits.
Je n’aurais jamais acheté 250 g de fromage au prix original. Mais à 1 euro… je veux justement faire des galettes de sarrasin ; ce sera meilleur que de l’emmenthal. En rentrant, je jette un œil à la composition : « fromage au lait thermisé ». Les bras m’en tombent : ce fromage a été étiqueté le 6 août, je l’ai acheté le 23 et la DLC est au 24 août. Pour un supermarché, c’est énorme dix-sept jours en rayon ; mais pour un fromage qui n’est pas au lait cru, le risque sanitaire est nul. Dans la montagne, la bergère l’aurait mangé tout l’hiver !
On sait que chaque Français jette vingt à trente kilos de nourriture par an, dont un tiers de produits jamais déballés. Ce pauvre formage aurait pu en faire partie. Je suis ravie de l’avoir sauvé tout en faisant une affaire, tant il me semble l’archétype de l’effet délétère de certaines DLC, celle-ci me semblant tout à fait inutile, sauf pour savoir depuis combien de temps ce produit traîne au supermarché. Cela dit, c’était une vraie savonnette (ce que sa couleur laissait prévoir). Dans les galettes, il a été parfait ! Et il m’en reste plein pour faire gratiner mes tartes salées. 1 euro… pour cette fois, vive les DLC !

2 commentaires pour À table ! @57

  • Vincent

    Ben normalement, le tomme de montagne n’est-il pas censé être au lait cru ?
    Je ne suis pas un grand adepte de fromage, mais je préfère prendre des au lait cru.
    C’est meilleurs pour la santé… en règle générale (parfois, cela peut-être fatale.. Le risque globale diminue nettement, mais le danger est souvent plus grave).
    Enfin, c’est un autre débat 🙂

    • Cécyle

      Oui, Vincent, je suis d’accord avec vous. Mais même le « bio » succombe à une nourriture aseptisée et fadasse.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>