Indignés @13

Je suis très choquée par les informations qui se succèdent depuis quelques mois sur la pénurie de certains médicaments. Le phénomène est de plus en plus important, 50 % de sa commande du jour selon un pharmacien entendu à la télé ce 19 août 2019. J’ai vu le témoignage d’un monsieur dont la chimiothérapie s’est arrêtée sans date de reprise, d’une autre dame au traitement contre Parkinson est interrompu sine die, encore une dame qui n’avait plus de corticoïdes pour l’asthme de son enfant.
Le phénomène s’intensifie donc, des personnes sont en danger de mort. Je ne comprends pas que rien ne soit fait ou ne semble être fait, je ne sais pas. Des médecins s’alarment (ici) et veulent sensibiliser le public. Très bien. Mais qui va botter les fesses des laboratoires pharmaceutiques, ces grands manitous qui semblent avoir droit de vie et de mort sur nous tous. Ils décident des recherches, des molécules qu’ils commercialisent ou non, de leur prix, et de leur production le tout, financé par nos cotisations sociales. Et on s’en fout ?
Oui, j’avoue, jusqu’à présent, je m’en foutais un peu, considérant que l’industrie pharmaceutique était l’archétype du libéralisme et qu’elle tomberait en même temps que lui. La révolution écologique est certes en marche mais je crains que, dans cette affaire, on ne manque de temps. Que faire ? La ministre de la Santé annonce un plan. Ce que j’en lis n’est guère encourageant. Ce que je ne comprends pas, en fait, c’est que je n’ai pas vu passer de mobilisation sociale alors que « un Français sur quatre affirme avoir été en difficulté pour acheter un médicament » (j’en fais d’ailleurs partie depuis deux mois).
Quelque chose m’a échappé ? Je ne connais pas assez le sujet pour me lancer dans la rédaction d’une pétition en ligne. Cela me démange. Qu’en pensez-vous Que Choisir ?

Note. Voici un article assez complet de France Info sur le sujet, publié le 26 août 2019.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>