Paris @53

Sur Facebook, je suis de nombreuses pages qui parlent de développement durable et d’écologie politique. Au mois de juin, je suis tombée sur un événement « L’énergie citoyenne, comment je peux y participer ? » L’idée m’a beaucoup plu ; j’avais dans la tête d’installer sur mon appui de fenêtre des panneaux solaires pas tant pour économiser l’électricité mais plutôt par principe ; ma consommation, en constante diminution depuis quelques années, me paraît déjà assez basse : 1112 KWH pour douze mois soit 99,16 euros pour une facture annuelle de 239,03 euros ; vivent l’abonnement et les taxes !
Je suis donc allée à cette réunion, fort heureusement accompagnée par Isabelle et Frédéric : en plus du plaisir d’être avec eux, je n’aurais pas pu trouver l’entrée seule (fléchage douteux), ne pouvais ni lire la brochure distribuée à l’entrée ni suivre la projection de la présentation. Un grand classique. C’est en général le genre d’organisation qui me refroidit d’entrée de jeu. Un monsieur à l’accueil, quand je lui ai demandé la brochure gros caractères, canne en main, a eu l’intelligence de me répondre d’emblée qu’ils n’y avaient pas pensé, en s’excusant. C’était un bon point.
J’ai rapidement compris ensuite que je m’étais trompée de réunion. La coopérative EnerCit’IF ne va pas installer un panneau solaire à ma fenêtre ; par contre, elle installe et gère des centrales électriques solaires sur les toits de Paris. N’est-ce pas génial ? En plus, son électricité est revendue au réseau Enercoop dont Frédéric est client depuis peu (son billet est ici). Une fois que j’ai compris tout cela, j’ai trouvé la réunion un peu ennuyeuse. Frédéric et Isabelle étant d’accord pour zapper la séance des questions, nous avons fini la soirée autour d’une pizza végane. Il fallait bien ça !
J’ai laissé passer un peu de temps pour souscrire quelques parts. Renseignement pris, la souscription était terminée mais une autre va se faire. Je ne serai donc pas dans les pionnières du solaire à Paris mais ce n’est pas grave, je vais prendre le train en marche et je me suis rattrapée, après conseils pris auprès de mon frère, en investissant dans un ventilateur couplé à un panneau solaire. Une merveille pendant la canicule ! Pierre m’a en outre promis de réfléchir à une installation de fenêtre. Cela dit, EnerCit’IF, ce serait sympa de proposer aux coopérateurs une solution « centrale de fenêtre » considérant que tout petit geste est bon pour la planète. Vous ne trouvez pas ?

 

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>