Bigleuse @107

Mon voyage en avion jusqu’à Berlin a été l’occasion d’un joli virage sur l’elle (ici) et m’a permis de renforcer mon expérience des services d’assistance (). Côté sécurité dans l’avion, j’avais déjà eu droit à des consignes détaillées avec une hôtesse qui m‘avait mis en main masque à oxygène et gilet de sauvetage mais Air France a encore innové : pour la première fois, au retour mais pas à l’aller (encore l’effet commandante ?), je disposais à ma place de consignes en braille et gros caractères.
J’avoue que l’attention m’a touchée. Un steward me l’a annoncé alors que je prenais place. Il ne pouvait pas quitter sa porte du milieu de l’avion pendant l’embarquement mais nous avons pu discuter un peu. Il était tout fier de ces « consignes en braille » ; je lui ai répondu que je ne le lisais malheureusement pas, que même chez les aveugles peu le lisent, expliquant l’albinisme en quelques mots, l’utilité des gros caractères… Il a été très attentif, désolé qu’il n’y ait que du braille.
Pendant le vol, il est venu me voir. Je lui ai montré qu’il y avait aussi des gros caractères, et que c’était très bien. Il m’a expliqué n’avoir jamais fait attention, alors que franchement, c’est vraiment écrit gros ! Qu’il est long le chemin pour lever les clichés sur le handicap en général, visuel en particulier ! Paradoxalement, les petites avancées du côté de l’accessibilité ne semblent pas y contribuer. Que faire, alors ? Parfois, je rêve de monter un groupe d’activistes bigleux. Si ça vous tente

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>