Brosse @42

Je porte les cheveux très courts. Isabelle me fait le plaisir (elle me sauve du coiffeur) de me les tondre régulièrement sous l’œil attendri des Mouton qui, eux, gardent toute leur laine, été comme hiver. J’ai racheté une tondeuse il y a quelques mois, la mienne tirant plus les cheveux qu’autre chose. Cet accès de modernité a gagné Isabelle il y a une quinzaine de jours : elle s’est enquise d’un peignoir de coiffeur et d’une cape de coupe.
Jusqu’à présent, nous utilisions une cape de marathon après avoir découpé la capuche. Ce n’était pas terrible et Isabelle a sacrifié un tee-shirt qui fait ramasse-cheveux, le plus compliqué, finalement, pour les coupes maison, étant la gestion de la matière coupée. Avec ces deux nouveaux accessoires, j’ai moins été inondée de cheveux, même si un rouleau de col crêpe manque encore à l’appel.
Je ne sais pas si c’est l’émotion, mais en cours de tonte, Isabelle a lâché la tondeuse. Elle a volé au milieu du salon. Elle l’a reprise et a continué sa coupe, se rendant compte un peu tard que le réglage avait changé sous le choc, passant de n°3 à n°1. C’est court ! J’avoue que j’aime beaucoup, je ne vois pas mes cheveux, juste un reflet. En quelques jours, ils sont redevenus doux au toucher.
J’ai remarqué pourtant que les réactions sont nombreuses, souvent sous forme de boutade. Une femme avec les cheveux ras, albinos qui plus est, cela se remarque et choque. J’ai aussi des compliments, comme hier soir en rentrant assez tard d’un voisin en train de picoler sous mes fenêtres. On a les fans que l’on peut !

2 commentaires pour Brosse @42

  • vincent

    Et bien vous, et Isabelle, avez mes compliments.
    Isabelle pour le travail fait.
    Et vous, car vous le portez bien 🙂 🙂

    • Isabelle

      Merci Vincent 🙂

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>