Vérité syndicale @28

Dans le cadre d’un projet professionnel, je me suis retrouvée à plusieurs reprises dans une salle d’examens blancs. Quelques dizaines de personnes souhaitant devenir hauts fonctionnaires y planchent sur divers sujets pendant trois à cinq heures. Il est possible de se lever quand on veut pour aller aux toilettes, boire, fumer…
Plusieurs apportent à chaque fois des gobelets de boissons chaudes alors qu’il est bien demandé de ne pas le faire par affichette sur la porte de la salle. Cette même porte est équipée d’une barre antipanique et le groom n’est pas réglé très fort. De fait, elle claque avec du bruit si on ne l’accompagne pas. Je le fais toujours afin de ne pas déranger et ne serait-ce que parce que je n’aime pas le bruit inutile.
Une grande partie des candidats ne le font pas, gênant tout le monde sans aucun scrupule, peut-être même sans y penser. Tous aspirent à servir l’intérêt général et le bien vivre ensemble, enfin paraît-il…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.