Savoir @17

Au théâtre du Soleil, quand on va voir un spectacle, il est possible de manger sur place. C’est très bon, pas cher, simple ; tout comme j’aime. Il y a aussi un petit stand avec une dame qui vend du jus de bissap et du jus de gingembre fait maison. Je l’avais ratée quand j’étais venue voir Kanata avec Sarah. Quand j’y suis retournée avec Isabelle, elle était là. J’ai donc pu m’adonner à la dégustation de ses jus, particulièrement savoureux.
En rapportant nos verres, je lui demande sa recette de jus de bissap, ce jus qui guérit tout (de tout ?) et qui, pas trop sucré, est délicieux. Elle me répond en souriant que c’est un secret.
— Je suis albinos, je peux partager les secrets.
Elle prend un air réprobateur.
— Il ne faut pas jouer avec ça !
Je ris. Elle me dit connaître Salif Keita et nous voilà échanger quelques phrases sur les albinos, le bissap… et finalement, alors que nous partons, elle me glisse, dans un murmure.
— … … … … …
Merci madame, je ferai comme ça.

Note. Si vous voulez en savoir plus sur les sorcières albinos, aidez-moi à trouver un éditeur pour Kito Katoka (ici).

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>