Bigleuse @101

Le 7 mars dernier, l’Assemblée nationale examinait une proposition de loi visant à supprimer la prise en compte du conjoint dans le calcul de l’allocation adulte handicapé (AAH) (ici). Cette proposition de loi a été rejetée par la représentation nationale (). L’Humanité (mon premier lien) n’est pas le seul journal à pointer le fait que cela « prive de mariage » les personnes en situation de handicap ; je pourrais m’en amuser, indiquer qu’ils sont ainsi en pointe de la contestation de l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste (lala) ; mais ce ne serait pas si drôle.
Contrairement à ce que d’aucuns dénoncent, les aides sociales et les minimas sociaux ont des règles d’attribution qui privilégient la rationalisation budgétaire au détriment des choix de vie des personnes. Bien avant l’heure, les aides au logement ont vu de nombreux colocataires être requalifiés arbitrairement en concubins en se faisant fi de leur sexe, instaurant une sorte de Pacs de fait là où la société s’arcboutait sur une définition archaïque du couple. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.
Aujourd’hui, les minimas sociaux et aides au logement tiennent compte des revenus (et charges) de tous les « membres du foyer » (au-delà du mariage, donc) ; ainsi, RSA et AAH sont diminués ou supprimés (le mode de calcul est compliqué) si l’on vit avec une personne qui perçoit un revenu de son travail (ou de son capital). C’est juste, non ? Ne serait-il pas par exemple choquant que si je me mettais en ménage avec une riche héritière (ça existe ?), je touche encore mon AAH et mon APL ? Sans doute que oui… mais, pour le coup, je ne me suis jamais mise en ménage avec personne parce que si je fais ça, j’oblige l’autre à m’entretenir, et je perds toute liberté car je deviens dépendante économiquement de cette autre. Mine de rien, cela a eu une incidence majeure sur ma vie amoureuse.
— T’as qu’à bosser !
Caddie ! Je bosse mais tu sais bien que la littérature, ça eut payé !
— Traverse la rue et change de taff !
Caddie !

 

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>