Vroum @20

Bonne nouvelle en ce début de semaine ! Les ventes de véhicules diesel baissent fortement : 39 % des véhicules vendus en 2018 roulaient au diesel, ils étaient 73 % en 2012 !
Enfin les mesures gouvernementales et la prise de conscience des citoyens paient ! C’est d’autant plus réjouissant qu’à l’heure où j’écris ces lignes, une étude allemande publiée ce jour démontre que la pollution de l’air aux particules fines tue deux fois plus que « ce que l’on pensait » (ici). 8,8 millions de décès par an dans le monde, 67 000 rien qu’en France ! Nous voici donc sur la bonne voie pour faire de significatifs progrès ! Sonnez tambours et trompettes ! Les occasions de se réjouir sont suffisamment rares pour décréter un jour de fête nationale !
Mais qu’ois-je ? D’aucuns m’informent qu’en fait, ce n’est pas une bonne nouvelle car l’effondrement des ventes met en danger la « filière diesel » dont la France est « championne » (ici). Des gens risquent de se retrouver au chômage. Il faut relancer la filière pour que les gens achètent de nouveau des véhicules diesel. Il faut assouplir les mesure pour autoriser les diesel à rouler même en cas de pic de pollution…


(la série de … est une façon pudique de ne pas écrire dans ce billet au style prétendument soutenu une série de mots violents, vulgaires et insultants)
Conclusion : pour « sauver la filière française du diesel », il faut tuer 67 000 personnes par an. Conclusion ?

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>