Entendu @27

Je suis dans une grande papeterie où une employée d’une trentaine d’années parle, assez fort, à un collègue plus jeune (bis, car, j’avoue, c’est la même). Elle pontifie (encore !) sur un lieu d’exposition où il y a de grandes parois transparentes dans un jardin. Ils en viennent à parler des plateaux où il y a des petites parois vitrées entre les bureaux et avec des salles de réunion.
Elle vante la transparence et l’ouverture, l’aspect positif de pouvoir regarder loin sans que le regard soit arrêté. Lui revient sur les parois transparentes posées dans ce jardin et insiste sur la barrière, même transparente, que cela implique.
La transparence comme barrière, cela semble absurde, mais ne me semble pas aberrant. Il est beaucoup question de transparence avec les réseaux sociaux ou la gestion des données personnelles, des cookies commerciaux aux écoutes de la NSA, et il me semble que la transparence évoquée (la notion même peut être discutée) est un outil de contrainte. Les plateaux ne semblent pas être des lieux d’épanouissement personnel, ni même professionnel. Quant à la circulation des données personnelles, il y a de quoi être inquiet sur le respect de la vie privée et de l’envie d’intimité que l’on peut souhaiter. « Je n’ai rien à cacher ! » peut-on entendre pour approuver les technologies de contrôle. Et alors ? Il y a pour autant des aspects que je n’ai pas envie de rendre publics, tout comme je n’ai pas envie de les voir des autres. Pourquoi un jardin secret, sans parois transparentes pour qu’y plonge le regard d’autrui, devrait-il être forcément soupçonné d’être illégal ou malfaisant ?
Mettre des parois, même transparentes, quand cela n’a pas d’utilité est un geste artistique fort (comme on dit dans les catalogues d’exposition) et je me souviens alors combien l’art contemporain me laisse perplexe, voire affligée. Vive les jardins (secrets ou non) sans parois !

2 commentaires pour Entendu @27

  • vincent

    Je suis entièrement d’accord avec vos raisonnements.

    • Isabelle

      Merci Vincent.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>