M’sieur, M’dame @12

Aujourd’hui, Cécyle m’a dit avoir reçu un message électronique qui débutait par « Monsieur… »
J’ai moi-même parfois reçu des courriers, dont des courriers postaux, adressés à « Madame Frédéric Z » ou même avec mon prénom dans sa version féminine « Madame Frédérique Z ». Alors, en cette période de grand débat national, je pose la question (naïve ?) : « A quoi cela sert-il de « genrer » ainsi systématiquement un patronyme ? Et pourquoi tout questionnaire, en ligne par exemple, débute par une interrogation sur le genre ? Quel est l’intérêt ? » Je pose la question.

8 réflexions sur « M’sieur, M’dame @12 »

  1. Cécyle

    Il y a tellement de réponses possibles à ta question ! 😉
    Pour l’instant (le monde dans lequel on vit), je dirais que le genre est politique. Quand un internaute écrit « monsieur » à « Cy Jung, écrivaine », je sors mon revolver car ce « monsieur » est un déni de mon identé d’écriture. Revendiquer mon « madame », c’est revendiquer mon statut d’opprimée.
    Cela dit, la suppression du genre (hors affaires médicales) me semble une bonne idée, si tant est que cela corresponde à un ordre social réellement dégenré. On en est très très loin. Donc tu m’appelle madame ! 😉 Et Caddie réclame du « monsieur ».

    Répondre
    1. Frédéric Auteur de l’article

      Je suis d’accord qu’il y a mille réponses à cette question. Ce sont ces milles réponses qui m’intéressent, justement.
      Personnellement, je t’appellerai Cécyle la plupart du temps et madame quand je ne serai pas d’accord avec toi 😉
      Quant à Caddie, ce sera du « Monseigneur » !

      Répondre
          1. Isabelle

            Vincent, merci, vous rassurez Petit Mouton. Pour un peu l’inquiétude allait prendre le dessus et il ne jouait pas au fooooot aujourd’hui. Un drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.