Aïe ! @27

Je suis à une terrasse de restaurant le long du port de Sète. Deux femmes sont à la table d’à côté, plus avancées dans leur repas que moi. Il n’y a pas grand monde encore à table et personne à proximité. Leurs desserts arrivent quand mon plat est en cours. Avec leurs cafés, elles aimeraient fumer. L’une d’elles me demande si cela ne me gêne pas. Je réponds non, estimant que là où nous sommes, la fumée ne m’atteindra pas. Elles parlent du vent qu’il y a et qui ne devrait pas me gêner et que sinon, elles éteindront leur cigarette.
Elles fument, je ne sens rien, car elles font bien attention et la fumée part de l’autre côté. Elles continuent à parler. La discussion porte sur une maison puis sur des voyages. L’une parle de l’hygiène des sanitaires. Je me sens de moins en moins à l’aise. Heureusement, l’autre l’interrompt, car c’est aussi le cas pour elle. La conversation change aussitôt.
Il n’y a pas à dire, leur discussion m’a bien plus gênée que n’importe quelle odeur de tabac. Il est connu que l’ouïe est un sens particulier, proche en cela de l’odorat, en ce qu’il est bien difficile de pouvoir choisir ce que l’on entend comme ce que l’on sent. Il est juste possible de penser à autre chose pour ne pas tout entendre, juste des mots qui surgissent. J’étais à la limite du dégoût en imaginant de quoi il était question. Au moins, j’ai pu terminer mon repas sans avoir à intervenir dans leurs échanges.
Ces deux femmes étaient sympathiques et attentionnées, mais l’une d’elles n’a pas pensé un moment que le sujet pouvait être désagréable pour son interlocutrice et, a fortiori, pour quelqu’un d’autre autour. C’est de plus en plus souvent le cas avec le portable où les personnes sont dans leur bulle, donc encore moins attentives à ce qu’elles peuvent imposer aux autres. Et cela ne va pas s’améliorer.
J’ai une pensée particulière pour tous ceux qui devront se voir imposer les discussions de repas du moment de leurs parents homophobes, les beaux-frères sexistes ou leurs cousins racistes, sans compter les belles-mères harpies. Joyeux Noël !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>