Ailleurs @36

Parfois, aller dans une épicerie étrangère dans sa ville natale suffit au dépaysement. Cela peut aussi donner une autre perspective sur les délices de son propre pays. Ainsi, dans un magasin de produits d’origine asiatique, j’ai découvert un « Beurre Demi-sel », « l’original », « Produit en France » et, attention !, « 100% beurre naturel ». Oh ! la belle plaquette pensez-vous ! Que nenni ! Tout cela est dans une boite de conserve, à ouverture facile tout de même.


Je consomme peu de beurre, essentiellement pour des pâtisseries, alors 250 grammes de demi-sel, cela fait beaucoup, même dans sa belle boite avec couvercle en plastique pour la bonne conservation. J’avoue que c’est tout de même tentant, surtout avec sa belle Tour Eiffel encadrée d’arbres bien taillés…
Je crois qu’un jour je me laisserai tenter par cette découverte, à la fois merveille très secrète de la gastronomie (Qui connaît cette marque ? Allez, avouez ?!) L’aventure est au coin de la gondole.

3 commentaires pour Ailleurs @36

  • Effectivement, Cécile, ma mémère Louise battait son (le) beurre. Elle vivait encore à la ferme, chemin d’Occey. Elle faisait ça, au fond de la cour, sur les escaliers de la cave. Chaque jour elle prélevait la crème qui se faisait au dessus du lait conservé à la cave dans un grand pot en grès. Une fois par semaine, je crois, elle mettait cette crème dans la baratte, et tournait d’un geste très régulier jusqu’à ce que cette crème se transforme en beurre…

    • Cécyle

      Merci maman de ce souvenir 😉
      Mais pourquoi cette réponse de maman au billet de Isabelle ? Mais parce qu’elle lit mes Tweet ! ici.

      • Isabelle

        Merci de ce partage Michèle. 🙂

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>