Contre @4

Voiture coccinelle miniature

Lors des comptes rendus sur les actions des « gilets jaunes » sur France info le samedi 17 novembre, actions que je ne soutiens pas, il y a eu beaucoup de « portraits » de ces personnes. Une constante m’a frappée : tous ceux dont il a été question sur ce média ont été présentés comme n’ayant jamais manifesté, ne s’être jamais syndiqué ni engagé dans une organisation politique, pour beaucoup n’ayant pas voté à la dernière présidentielle.
Quand j’entends ça, assise devant ma télé en train de déguster un bon bouillon de légumes et os à moelle (le menu est sans importance mais dit combien j’étais dans de bonnes dispositions), Patton chaloupant à mes côtés, eh bien ! je lance (à l’intention de Caddie, seul à partager mes vindictes) :
— Ben, mes chéris, il est peut-être là, le problème : que vous ne vous soyez jamais engagé nulle part.
On me pardonnera le ton familier ; l’effet café du commerce 2.0* qui a remplacé le journalisme d’analyse. L’idée à retenir est que ces personnes semblent découvrir aujourd’hui que notre modèle économique ne satisfait plus leur « pouvoir d’achat », soit leur désir de toujours consommer plus. Je comprends : ils travaillent dur pour cela et il n’est pas agréable de constater que l’on se fait berner depuis des lustres par l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste qui nous fait croire que le bonheur se construit au supermarché ! C’est intéressant, d’ailleurs, de constater que les centres commerciaux ont été une de leur cible préférée.
J’enjoins donc ces personnes à s’interroger sur le pourquoi du comment : il n’est pas trop tard pour inverser le processus, travailler moins pour vivre mieux. Engagez-vous pour changer le monde ! Les manifestations de ces derniers jours sont réactionnaires en ce qu’elles sont une résistance à un soi-disant changement qui fait porter la charge de la transition écologique aux personnes et non aux puissances économiques qui nous spolieront jusqu’à la moelle.
Je confirme, il y avait un bel et bien un os dans mon bouillon !

* Merci Frédéric pour la suggestion !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>