Jardinage @22

J’écris ce billet le 19 novembre et hier, c’était dimanche, l’un de ces beaux dimanches de fin d’automne, ensoleillé et frisquet, un dimanche comme je les aime qui me rappelle le meilleur de ma Picardie natale.
Journée studieuse mais rendez-vous avec Cecyle (que vous connaissez bien) sur les Berges de Seine pour célébrer leur libération définitive des automobiles. Foule des grands jours pour fêter l’évènement. Chanceux, j’en repars avec un carton rempli de primevères, cadeau issu de l’hommage aux soldats parisiens morts pour la France lors de la 1ère Guerre Mondiale (ici).
Du coup, à mon retour, repiquage des plantes sur mon balcon, arrosage et hop, encore un peu plus de vert sur ce petit espace dédié à la nature, autant que faire se peut. Ce balcon étant sur rue, les bruits de la circulation rendent son utilisation pour de longs moments contemplatifs assez compliquée mais avoir là, juste derrière ma baie vitrée, cet espace de verdure comme un îlot dans cette grande métropole que j’adore mais encore trop minérale, c’est un vrai bonheur quotidien….. Voilà, c’était ma contribution à la zénitude deux jours après la manifestation des gilets jaunes et ses violences diverses et invariées… Mince, je viens de rompre le charme bucolique de ce billet.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>