Vide @4

Les initiatives individuelles et collectives se multiplient pour organiser le recyclage, le don, la réutilisation… autant d’actions qui sont bonnes pour la planète si tant est que l’on n’oublie pas la règle de base : la meilleure gestion des déchets, c’est de ne pas les créer. Autrement dit, réduire notre consommation à nos besoins, ce qui reste difficile à établir parce que le « besoin » est une construction sociale et culturelle en plus de l’état de nécessité. J’en ai parlé ici, à propos de chaussures, sujet de mon billet du jour.
C’est rue de la Gaîté que j’ai croisé cette « boîte à dons » (en photo) devant la boutique d’un chausseur. C’est très artisanal mais je trouve la démarche de ce chausseur intelligente ; aussi parce qu’elle rappelle à ses clients toutes ces paires achetées pour être si peu mises… Du moins, j’espère !

Note. Depuis que j’ai écrit ce billet, la boîte a disparu…

 

2 commentaires pour Vide @4

  • lekin

    Bonjour Cécyle,
    C’est le commerçant qui a eu cette idée, pour te rassurer j’ai dû y passer tout à l ‘heure et la boîte y est !

    • Cécyle

      Oh ! Merci Sylvie 😉 C’est super chouette !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>