Écrivaine @37

J’ai ouvert un compte Twitter fin août, avec l’idée de disposer d’un nouveau support de communication notamment quand Facebook fait des siennes. Le format d’écriture en cent quatre-vingts signes n’est pas ma tasse de thé ; je l’ai déjà évoqué ici. Au fil du temps, je découvre pourtant que cette contrainte peut avoir un intérêt.
À la lecture d’abord. Twitter est très lisible sur navigateur et permet, à condition de bien choisir les comptes que l’on suit, d’avoir des infos rapidement. J’ai ainsi appris l’existence d’une épicerie de vrac dans mon arrondissement, une réunion bilan sur la suppression des feux tricolores et quelques petites choses dans le genre. Par contre, les microbillets (« tweet » en anglais) d’opinion ne m’intéressent guère ; trop simplistes, faute de place pour développer une véritable pensée.
Je ne m’en prive pourtant pas, non directement mais en réponse à ce que je lis. C’est un exercice qui m’amuse autant que rédiger mes microbillets m’oblige à me concentrer sur une idée. Je sais depuis longtemps que l’écriture ne se résume pas aux romans et nouvelles ; on peut s’y appliquer dans un mail, un billet en Hétéronomie, une publication Facebook, un texto… Une ex m’avait d’ailleurs dit un jour, « Tu écris des textos d’écrivaine ». Cela m’avait beaucoup touchée même si c’était un propos de drague.
Fais-je aujourd’hui des « microbillets d’écrivaine » ? Je m’y applique, en tout cas, et ai eu le plaisir de créer un néologisme à l’occasion d’une réponse à Anne Hidalgo qui parlait de solitude dans une interview au Monde : « micropoulet ». La création littéraire ne se réduit pas aux néologismes, très très loin de là, et je n’en suis d’ailleurs pas friande, préférant chercher au fin fond du lexique les mots qui me manquent. Mais celui-ci m’a fait plaisir ; je suis très branchée « grande dame » ces temps-ci. Un présage ?

 

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>