À table ! @45

L’association Foodwatch a récemment fait le buzz en révélant la présence de sous-produits animaux dans des produits de grande consommation à l’allure d’aliments sains. J’avoue que cela ne m’a guère surprise, moi qui n’utilise pas de gélatine pour la fabrication de mes yaourts. J’y ajoute sur le dessus une cuiller à café de graines de lin en fin de « cuisson », pour les oméga 3. Les larves de mites alimentaires qui les ont colonisées ont-elles introduit de l’extrait de pyralidés dans ma préparation ? Beurk ! Le souci, avec ce genre de choses, est l’idée que l’on s’en fait. J’ai jeté le lin, mis du laurier dans mes placards et privilégie, autant que faire se peut, les fabrications maison à base d’aliments non transformés (quand les mites ne s’en mêlent pas, bien sûr).
Cela dit, même en faisant très attention aux étiquettes, on peut se faire piéger. J’ai par exemple découvert récemment en voulant fabriquer des légumes fermentés que le sel ne contient pas toujours que du sel. Mon paquet de gros sel était malheureusement passé au recyclage après stockage de son contenu dans un pot en verre. J’ai tenté (et raté) la recette… et regardé mon sel fin qui comprend donc du E356 « ou » du E355. J’adore le « ou », qui rend l’étiquetage approximatif.
Mon sel contient donc des adipates de sodium ou de l’acide adipique, au choix. C’est sans danger, bien sûr, mais tout de même « exclu de la filière d’alimentation biologique » dit un site sur les additifs que je devrais consulter plus souvent. J’ai vite racheté du gros sel sans additif pour mes lavages de nez quotidiens. C’est là que j’en consomme le plus ; je garde l’autre pour saler mes pâtes industrielles ; ils feront bon ménage, le temps que j’épuise mon petit stock et me mette à la fabrication de mes pâtes. Il paraît que c’est facile et ma farine est sans additifs. Ouf !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>