Bonheur @33

À l’occasion d’une de mes activités militantes, j’ai eu l’émotion de rencontrer une très très grande dame dont je tairai le nom, la réunion où je l’ai rencontrée étant confidentielle. Grâce aux activités militantes de maman, j’ai pu la ramener un peu, arguant dans mon autoprésentation d’un lien passé entre nous à travers l’évocation d’une photo la représentant à côté d’elle. Au cours de la réunion, je suis intervenue deux fois, espiègle et facétieuse comme j’aime l’être, glissant quelques blagues au milieu de mon propos politique. Je n’aime pas les personnes qui se prennent au sérieux ; j’essaie de ne pas succomber à ce travers sans trop m’écouter parler.
À la fin de la réunion, au moment des au revoir, une personne m’a demandé où l’on pouvait voir mon travail. La très très grande dame, qui était juste là, a indiqué aussi le vouloir. Je leur ai donné ma carte de visite ; et la très très grande dame m’a donné son mail afin que je lui envoie ladite photo. Je suis rentrée en mode Schtroumpfette, vous savez la fille qui sort de chez vous à 5 heures du mat’ après une nuit d’amour en sautillant et chantant « La la la Schtroumpf la la ! » J’étais exactement dans cet état-là, joyeuse et comblée d’une rencontre que je n’avais pas imaginée, d’une séduction réciproque que je n’aurais jamais supposée.
Le lendemain, je lui ai envoyé ladite photo, poursuivant mes facéties par mail. J’avais eu mon compte de joie ; je ne pensais pas qu’elle pouvait monter d’un cran. Trente-six heures après mon mail, la très très grande dame m’a fait une réponse d’un délice absolu. Elle a terminé son mail par « À bientôt. Je vous embrasse. » Qu’une si si grande dame m’embrasse, je ne m’en remets pas. Mais qui, après ça, pourra m’embrasser en emplissant mon cœur de tant de joie ? À l’instant, cette personne n’existe pas.

2 réflexions sur « Bonheur @33 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.