À table ! @44

En randonnée, il ne faut pas seulement se restaurer, mais bien sûr s’hydrater. C’est  normal. Pourtant, dans un bar d’Ardèche, on m’a servi une bouteille sortie de quelque fin fond de réfrigérateur. L’étiquette d’une minérale du coin avait bien souffert. Pourtant, l’eau était bonne.
On ne peut pas dire que je ne donne pas de ma personne pour consommer local.

3 réflexions sur « À table ! @44 »

  1. vincent

    La bouteille datant de 186 (avant ou après JC, cela ne fait plus grande différence), je veux bien croire qu’elle affichait un air quelque peu vieilli.
    O:-)
    Ils savaient déjà faire de belles étiquettes à l’époque, j’en suis surpris.

    >:-]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.