Bigleuse @90

À l’occasion d’un jeu de piste dans le 15e, je discutais avec une jeune femme qui travaille dans une association où il est question d’actions solidaires. Nous parlions accessibilité. Elle m’explique que dans son association, basée dans le 20e, un groupe travaille à l’établissement d’une carte interactive des lieux accessibles : commerces, espaces de loisirs, lieux culturels, etc. Je lui ai demandé de préciser si c’était de l’accessibilité fauteuil ou tous handicaps. Ma question l’a surprise. J’ai précisé.
— Pour les déficients sensoriels, rien n’est accessible. Qui maîtrise la langue des signes ? Quant aux malvoyants, ils ne peuvent pas faire leurs courses en toute connaissance de cause, vu le peu de lisibilité des étiquettes de prix ; sans parler des aveugles. Et manger au restaurant ? Peu de cartes sont lisibles. Il y a aussi tous les établissements de restauration rapide avec leur menu derrière les serveurs, en hauteur…
Elle n’avait pas envisagé les choses sous cet angle.
Quelques jours plus tard, je me baladais avec Isabelle et nous avions envie d’un goûter. On s’est arrêtées dans un restovite qui dispose de bornes de commandes en libre-service. Et là, fière comme Artaban, j’ai montré à Isabelle que je pouvais passer seule la commande : deux frappés chocolat ; un light ; une eau à bulle. J’avais fait le test avec Sarah au printemps dernier avec une glace, elle a suggéré que c’était peut-être lisible. Cela l’était.
Cela peut sembler dérisoire, mais cette possibilité de passer moi-même commande, de choisir sans chercher à diminuer la contrainte de la personne obligée de lire le menu par un choix rapide, de savoir vraiment ce que je vais manger et boire, de pouvoir même suggérer quelque chose à l’autre, eh bien oui, c’est très satisfaisant. Bien sûr, je ne suis pas rapide (Isabelle a un peu trépigné) mais je peux le faire.
C’est aussi ça, la liberté. Je rêve d’un monde qui me la donnerait sans toujours devoir quémander. Chiche ?

 

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>