Nuage @7

La suite du feuilleton
Alors que je suis sur le rameur, le malotru en point de mire et sa musique en fond sonore, j’entends un moteur démarrer dans l’espace pour enfants. Que se passe-t-il ? Le bruit est assez désagréable pourtant je ricane ; il couvre largement la musique du malotru qui plie sitôt ses affaires et déguerpit.
Je finis ma série de dix minutes et me déplace sur un autre appareil plus proche du ponton. Je comprends alors que le jardinier est en train de balayer le sable éparpillé avec un… ramasse-feuilles ! Oui, un ramasse-feuilles mécanique qui soulève le sable. Oh ! le joli nuage de poussière. AirParif a justement annoncé un pic de pollution ce matin. Le sable qui vole. Les gaz du moteur à essence. Le bruit. J’en reste baba et fuis à mon tour pour me réfugier sur l’herbe à l’autre bout du square.
En rentrant, je fais un mail à Valérie Maupas, conseillère du 14e en charge des espaces verts, avec Carine Petit, notre maire, en copie, et Célia Blauel qui n’échappe à aucune de mes réclamations. Aucune réponse de madame Maupas. Dix jours plus tard, après avoir constaté que le jardinier utilise toujours un ramasse-feuilles mécanique pour balayer du sable, je passe au cran supérieur, et interpelle cette fois Pénéloppe Komitès, adjointe à la maire de Paris en charge des espaces verts. Je n’ai pas eu plus de réponse et ce jardinier n’a pas modifié ses méthodes de nettoyage, au péril de sa santé en même temps que de la mienne.
Misère…

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>