Extravagance parisienne @43

L’image des transports en commun la plus courante à Paris, c’est un métro avec des rames bondées, des couloirs malodorants, des usagers agressifs, des retards constants (problèmes techniques, pannes, personnes sur les voies ou malades, neige, canicule, etc.)… Mais il y a des îlots de bonheur roulants méconnus : les bus des « traverses ». Il y a plusieurs lignes dans Paris. Ce sont des bus de petites tailles de la RATP. Ils sillonnent des rues peu larges sur de courts parcours en boucle. C’est une visite de quartier agréable.
Il y a quelques années, lors de ma convalescence post-opération du genou, j’en avais emprunté plusieurs pour visiter Paris sans fatigue. A chaque fois, il y avait très peu de monde. Récemment, j’étais avec un groupe en promenade dans les rues du 15e arrondissement. Nous avons eu l’occasion de croiser plusieurs bus, toujours vides. Cécyle renchérit qu’elle ne l’a jamais vu avec des passagers.
Quelques jours plus tard, elle et moi nous promenons dans le 20e et faisons le même constat. Je décide de rentrer chez moi en bus et j’attends La traverse de Charonne. J’ai emprunté toute la ligne. Des problèmes étaient annoncés, mais il est arrivé à l’heure prévue dans des délais habituels. Au départ, j’étais seule. Au total, il y a eu jusqu’à cinq passagers. L’un est tombé dans le bus au moment de sortir, car il a eu un vertige. J’ai porté assistante pour le remettre sur pieds. L’une parlait toute seule ou aux autres passagers qu’elle ne connaissait pas, puis au terminus, connaissaient les deux femmes qui attendaient.
Nous pensions que c’était calme ce petit bus oublié des cohortes de voyageurs des lignes métropolitaines, mais non ! Ce peut être une vraie aventure parisienne avec une poignée de personnes en moins de vingt minutes de trajet. Mais, chut ! Il ne faudrait pas que cela devienne une attraction touristique entrainant des hordes prenant d’assaut ces bus en version réduite. Préservons ces îlots roulants.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>