Ailleurs @32

Dans le fameux gîte des chèvres, je suis arrivée alors qu’il faisait un peu frais en intérieur, surtout après la pluie. Mon hôte m’a invitée à faire du feu. Par deux fois, elle m’a demandé si j’y arriverai ou si j’avais besoin d’aide, très gentiment.
Et j’y suis arrivée seule ! Par deux fois même. Une première fois dans l’après-midi puis le soir pour la nuit. Il m’a fallu un peu de patience pour que ça prenne entre petits bois, cagette et journal, mais… j’y suis arrivée seule ! Un très beau et bon feu, avec de la braise pour la nuit.
J’étais réchauffée et contente de ne pas avoir été la Parisienne trop godiche. C’était un plaisir supplémentaire à ce séjour.

2 réflexions sur « Ailleurs @32 »

    1. Isabelle Auteur de l’article

      Merci ! 🙂
      Oui, de très bons moments, d’autant qu’il faisait un peu frais à l’intérieur du gîte…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.