Décroissance @53

Lors de périple de randonnée, j’ai passé une nuit dans un gîte ardéchois associé à une ferme produisant du fromage de chèvres. Pour le dîner, j’ai choisi mon fromage à la boutique et pour le petit-déjeuner j’ai eu une faisselle de chèvre et de la confiture de myrtille sauvage du coin.
C’était de la vraie consommation en local. J’ai vu les chèvres dans leur étable à moins de trente mètres du gîte.
J’ai savouré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.