Lu @18

Courant juin, je me suis retrouvée avec quelqu’un venant de récupérer un téléphone portable, prêt à le rendre à sa propriétaire. Le téléphone vibre et des notifications s’affichent.
Je me rends compte alors à quel point ces apparitions sur l’écran en veille peuvent être une porte d’entrée sur la vie privée, voire intime, de quelqu’un. La facilité de lecture pour le destinataire induit donc une vulnérabilité de ses informations personnelles à partir du moment où l’écran peut être lu par autrui. Décidément, les contreparties de ces outils numériques peuvent être lourdes de conséquences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.