Aïe ! @26

King kong théorie a marqué Cécyle et moi. Cela reste un livre important que la célébrité actuelle de Virginie Despentes avec sa trilogie Vernon Subutex a relancé dans les médias. Une adaptation théâtrale est actuellement présentée à Paris.
Quelle ne fut pas ma stupeur quand j’ai découvert cette annonce via une affiche sur les colonnes Morris ! Enfin, c’est plutôt l’affiche elle-même qui m’a frappée. On y voit le dessin d’un sein nu de profil auquel est accroché un piercing de la représentation symbolique de la femme.
Ce livre est libérateur, pour une vision politique de la défense des femmes, opposé à leur marchandisation. Ce dessin ramène chaque femme a un sein comme une vulgaire pub racoleuse. Ce sein que les violeurs et autres oppresseurs des femmes que dénonce Despentes veulent attraper de force et exhiber comme des trophées de leur domination. C’est l’antithèse de ce que représente ce texte pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.