Paris @48

L’affichage sauvage sur certains murs à proximité de mon quartier est un sport très couru. Il y a plusieurs mois, des riverains, isolés ou en association, je ne sais plus, ont obtenu l’autorisation de décorer un mur d’angle, informant par affichette leur projet. Pendant deux ou trois jours, j’ai vu le travail prendre forme.
Cette fresque a longtemps été respectée. Qu’elle soit considérée comme jolie ou pas, elle mettait de la couleur de façon agréable sur quelques mètres d’un mur ingrat devenant alors support d’une œuvre artistique. Les autres étaient toujours largement encollés sur les murs à côté. Le respect de cet îlot était manifeste. Ça, c’était jusqu’à… jusqu’à ce qu’un imbécile écrive dessus à la bombe de peinture « On a libéré le mur, vous pouvez recoller vos affiches ! » Quelques affiches ont été collées, mais uniquement à la marge. Ce ne sont pas des affiches commerciales, mais contre la loi asile, donc de personnes qui prônent un certain vivre ensemble tout en ne respectant pas ce que d’autres font justement pour enjoliver ce bout de quartier.
Aucune affiche n’a été reposée directement dessus pour l’instant. C’est comme si le graffiti sur la fresque était collectivement perçu comme du vandalisme et que les colleurs habituels, respectant un certain vivre ensemble, rejetaient cette dégradation. Au moins, ça me console.

1 commentaire pour Paris @48

  • Cécyle

    Oui, une œuvre artistique. Ne parle-t-on d’ailleurs pas de street art ? Je suis d’ailleurs assez surprise que cette inscription qui s’apparente à du vandalisme sur une œuvre d’art ne suscite pas plus de réactions. Il faudrait faire un signalement « Dans ma rue » pour que les services de la ville mandate la DPSP et informe la police de ce qui n’est autre qu’un délit.
    Je le ferai la prochaine fois que j’irai chez Isabelle.
    Si vous voulez en savoir plus sur la liberté de création, ici bafouée, rendez-vous ici.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>