Archives quotidiennes :

Adieux @34

Ce mois de mars s’achève. Les Hétéronautes pourraient dire qu’il y a eu moins de billets de ma part, surtout cette dernière semaine. Ils auraient raison.
Ce mois de mars a été marqué par un télescopage. Un télescopage entre l’anniversaire des vingt ans de la mort de ma mère et la préparation d’un dossier administratif qui m’a amené à reprendre mes vingt ans de carrière dans la fonction publique. En soi, cet anniversaire était déjà douloureux. Avec ce travail introspectif, il l’a été plus profondément. Il s’agissait non seulement de mettre à jour mon CV, exercice plutôt facile, car sa dernière version datait de moins d’un an, mais difficile tant il s’étoffe. De fait, s’y pencher, c’est mesurer vingt ans de ma vie d’adulte dans sa richesse professionnelle. Réfléchir à ces années m’a confirmé l’évidence du manque et de l’absence, la réalité de tout ce qui n’a pu être partagé, de la fierté de mes réussites à l’évolution personnelle que le travail m’a offert.
Ce temps d’introspection m’a aussi permis d’évaluer positivement comment j’ai pu surmonter des moments difficiles et gagner en confiance comme en facilité relationnelle. Ce que j’ai appris, acquis, développé… s’est dessiné au fil des postes et des missions. D’ailleurs, en écho, ce mois de mars s’achève par la réussite à mon master de Droit public, un peu plus de vingt ans après mon DEA. La fin d’un cycle.